La piste en cours

Titre

Artiste

Exposition actuelle

Exposition actuelle

Background

Pas de décision avant juin pour la NBA

Écrit par sur 9 mai 2020

Adam Silver, le patron de la NBA, a fait le point avec le syndicat des joueurs sur les conditions de reprise de la saison.

Cela va bientôt faire deux mois, depuis le test positif de Rudy Gobert au Covid-19, que la saison NBA est à l’arrêt. Et les fans vont devoir encore patienter plusieurs semaines puisque, selon Adam Silver, aucune décision ne sera prise en mai, ni même début juin. C’est ce qu’a confirmé le patron de la ligue lors d’une réunion téléphonique avec le syndicat des joueurs, présidé par Chris Paul.

Pour la reprise de la saison, Silver milite pour que les matches aient lieu dans une ou deux salles, seulement. Sans doute à Las Vegas ou à Orlando, dans le parc Walt Disney World Resort. « Il n’y a aucun intérêt à augmenter le risque en vous faisant voler de ville en ville s’il n’y a pas de fans dans les salles, a justifié Silver. Nous pensons qu’il serait plus sûr d’être dans un seul endroit, ou deux endroits, pour commencer. »

Baisse de salaire pour les joueurs

Sur les conditions de reprise, Silver espère toujours que les playoffs puissent avoir lieu dans le format traditionnel, au meilleur des sept matches. Quitte à décaler le début de la prochaine saison régulière au mois de décembre. Les joueurs, évidemment, seront tous testés, comme le personnel des franchises. Mais seulement si les Etats-Unis arrivent à se doter de suffisamment de tests. « Nous ne prendrons pas les tests de personnes dans le besoin », a promis le patron de la ligue.

Silver, enfin, a répondu aux questions des joueurs. Certains s’inquiétaient du fait que leurs dirigeants les obligent à reprendre l’entraînement, malgré la crainte de contamination. Si cela devait arriver, la ligue interviendrait. Mais il faudra bien reprendre un jour. « Jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin ou un cocktail de médicaments empêchant les gens de mourir du virus, nous allons devoir gérer cela collectivement, a expliqué Silver. Le problème ultime est de déterminer le niveau de risque que nous sommes tous d’accord pour prendre. »

Enfin, le successeur de David Stern a abordé l’épineuse question des salaires (*). Le patron de la ligue a prévenu les joueurs qu’il pourraient être contraints de revoir leurs émoluments à la baisse. Et pour cause, 40% des revenus de la NBA proviennent de la billetterie. Or, le huis clos devrait être la règne n°1 dans les mois qui viennent.

(*) Rappelons que, fin mars, Adam Silver a décidé de réduire son salaire de 20%, ainsi que celui des hauts dirigeants de la ligue, avant de demander le moindre effort sur ce point aux joueurs.

Tagged as

Reader\'s avis